Vespa crabro, le frelon européen

Portrait de Vespa crabro
Fondatrice de Vespa crabro, le frelon européen.

Vespa crabro

Hymenoptera - Vespidae

Portrait d’une fondatrice de Vespa crabro, le frelon européen. On la reconnait à sa taille plus grande que les ouvrières (jusqu’à 35mm contre 25mm).
C’est le printemps, les jeunes reines fondatrices vont sortir de leur torpeur. Chacune va entreprendre la construction de son nid.
Les premières semaines la reine est seule. C’est elle qui va devoir trouver l’emplacement du futur nid, commencer l’ouvrage afin d’avoir les alvéoles nécessaires à la ponte des premières ouvrières. Elle va ensuite nourrir les premières larves écloses.
Et c’est seulement une fois ces dernières arrivées à l’état mature qu’elles prendront le relais et soulageront la reine.
Puis la colonie grandit, les cellules se multiplient. Un nid de frelon européen se compose de 8 à 12 plateaux d’alvéoles superposés. A sa taille définitive il abrite jusqu’à 1500 cellules.
Les larves sont nourries d’insectes. Une colonie peut ainsi en consommer jusqu’à 500g par jour. Ce sont des mouches, moustiques, chenilles, araignées, guêpes, abeilles.
Quant aux adultes ils se nourrissent de fruits mûrs, de restes carnés, de sucs végétaux.

Vespa crabro est le plus gros Vespidae d’Europe. Il est aussi d’une taille supérieure à Vespa velutina, le désormais célèbre frelon asiatique.
Malgré sa taille impressionnante Vespa crabro est d’un naturel peu agressif (hors un périmètre de 3 mètres autour du nid).

Taille : 30mm

Technique photo

Boitier Fuji x-t2 couplé à un soufflet macro Nikon PB-6.
Portrait :
Objectif de repro Rodenstock Apo-Rodagon-D 1x 75mm f4
Rail motorisé « Ultra-rail » MJKZZ, pas de 200µm
Eclairage par panneaux LED  Yougnuo yn300air et diffuseurs DIY
Stacking panoramique
Traitement avec Zerene Stacker, Photoshop et Capture One.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp