Cetonia aurata, la cétoine dorée

Cetonia aurata, cétoine dorée, vue de dessus, ailes ouvertes, sur fond noir
Cetonia aurata - Apo-Rodagon-D 1x 75mm/f4

Cetonia aurata (Linnaeus, 1761)

Coleoptera - Scarabaeidae - Cetoniinae

Noms vernaculaires : cétoine dorée, hanneton des roses

Cetonia aurata aime les fleurs, au point de les manger ..

La cétoine dorée, Cetonia aurata, est un coléoptère commun en Europe.
Elle appartient à la grande famille des Scarabaeidae.
Avec une taille de 13 à 20mm et sa couleur vert métallisé elle ne passe pas inaperçue.
D’autant qu’elle présente de nombreuses variations chromatiques. Ainsi elle arbore parfois des teintes de rouge (comme l’individu présenté ici), ou, plus rarement, de bleu, violet ou noir.

Les élytres, qui ont des taches blanches plus ou moins marquées, voire absentes, sont soudés. Mais une ouverture latérale permet le déploiement des ailes membraneuses. Cetonia aurata vole les élytres fermés.

La larve de C. aurata est saproxylophage, et se développe dans le terreau de bois fortement décomposé, mais aussi dans le compost du jardin. Son développement dure 2 à 3 ans, suivant la richesse de la nourriture à sa disposition.
Elle se nymphose ensuite dans une coque confectionnée avec des fibres de bois et de terre.

A l’état adulte on l’observe au soleil, sur les fleurs dont elle mange les étamines, voire les fleurs entières, pour consommer le pollen. Elle apprécie aussi les fruits mûrs de rosiers, sureaux.

Retrouvez une autre cétoine, tout aussi photogénique, dans cet article.

Optique : voir légende de la photo
Boitier : Fuji X-T2
Soufflet macro : Nikon PB-6.
Rail motorisé : « Ultra-rail » de MJKZZ
Eclairage : panneaux LED  Yougnuo yn300air et diffuseurs maison
Logiciels : Zerene Stacker, Photoshop et Capture One Pro.

J'aime, je partage