Portrait de guêpe coucou

Voici le portrait d’une autre « guêpe coucou« , Hyménoptère de la famille des Chrysididae.


Les Chrysididae pondent dans les nids de guêpes ou d’abeilles solitaires. Suivant l’espèce, la larve se nourrit soit de la larve de l’hôte, soit, après avoir tué cette dernière, de la réserve de nourriture qui lui était destinée.


Taille : 6-7 mm

Technique :
Boitier Fuji XT2, obturateur électronique,
Objectif de microscope infini 10x/0,30 avec Raynox DCR-150 monté sur soufflet Nikon PB6,
Eclairage : Panneaux led yn300air,
Rail motorisé Ultrarail MKJZZ, pas de 4µm,
Focus stacking empilé avec Zerene Stacker, puis passage sous Photoshop et Capture One.


Garde manger (3) – Bain de boue

Suite de « Garde-manger 2« , série de photos sur une guêpe fouisseuse de la famille des Specidae, Sceliphron sp.


Notre guêpe a construit et rempli ses nids, faisons un petit retour en arrière pour voir la manière dont elle récupère la matière première pour bâtir : la boue.
Voici une séquence de préparation d’une précieuse boulette

Garde manger (2) – La réserve

Suite de « Garde-manger« , série de photos sur une guêpe fouisseuse de la famille des Specidae, Sceliphron sp.


Ce n’est pas tout ça, mais après avoir construit le « cocon », encore faut il le remplir.
Encore beaucoup de voyages, cette fois ci non pas pour transporter le mortier mais les araignées capturées et paralysées.
Quand l’urne est pleine et que l’œuf a été déposé, il n’y a plus qu’à refermer le tout avec un petit couvercle en terre.

Macro, Sceliphron, fractiondinstant, Hymenoptera, Sphecidae,
Une petite dernière dans la réserve.
Macro, Sceliphron, fractiondinstant, Hymenoptera, Sphecidae,
C’est avec une boulette de terre humide travaillée avec ses mandibules que notre guêpe va refermer la « nurserie ».
Macro, Sceliphron, fractiondinstant, Hymenoptera, Sphecidae,
On distingue la maçonnerie fraichement faite. Il lui a fallu 2 boulettes de terre pour refermer les 2/3 de l’orifice. Je vous laisse calculer le nombre de trajets nécessaires jusqu’à la flaque la plus proche pour bâtir l’intégralité du HLM.

A que coucou !

Pour inaugurer la création de cette nouvelle rubrique macro, je vous propose un sujet haut en couleur :

Voici une minuscule « guêpe coucou », un Hyménoptère de la famille des Chrysididae.
Les Chrysididae pondent dans les nids de guêpes ou d’abeilles solitaires. Suivant l’espèce, la larve se nourrit soit de la larve de l’hôte, soit, après avoir tué cette dernière, de la réserve de nourriture qui lui était destinée.

Elle est ici en position de protection, repliée sur elle même, les pattes protégées par l’abdomen. Le dessous de l’abdomen a une forme particulière, plate avec un rebord, un peu comme un coffre à bijoux.
Taille : 6 mm

Technique :
Boitier Fuji XT2, obturateur électronique, 0,8s 200iso,
Objectif de microscope infini 10x/0,30 avec Raynox DCR-150 monté sur soufflet Nikon PB6,
Rapport de 8x
Eclairage : Panneaux led yn300air,
Rail motorisé Ultrarail MKJZZ, pas de 4µm,
Focus stacking de 260 images empilé avec Zerene Stacker, puis passage sous Photoshop et Capture One.

Guêpe coucou,
Guêpe coucou en position de protection

Garde manger

Voici le premier épisode de quelques articles consacrés à une guêpe fouisseuse, Hyménoptère de la famille des Sphecidae : Sceliphron sp.


Cette guêpe au long corps effilé capture des araignées qu’elle paralyse avec son venin avant de les transporter dans des loges en boue séchée qu’elle aura auparavant confectionnées. Une fois la cellule remplie, elle dépose un oeuf avant de la refermer avec un opercule de boue.
A sa naissance la larve se nourrira de ce qu’il y a dans son sarcophage de terre.
Les proies capturées qui ont été enfermées avec la larve n’ont pas été tuées, mais juste paralysées. Ainsi elles se conservent jusqu’à ce qu’elles soient consommées.
Le moment venu, la larve se métamorphose et sort en découpant le couvercle à l’aide de ses mandibules.
Mais même bien enfermée dans son petit nid de terre, elle n’est pas toujours à l’abri, comme nous le verrons dans un prochain article..

Macro, Sceliphron, fractiondinstant, Hymenoptera, Sphecidae,
Sceliphron sp. sur ses cellules de terre. Les pattes qui dépassent sont aux araignées capturées.
Macro, Sceliphron, fractiondinstant, Hymenoptera, Sphecidae,
Sceliphron en train de remplir l’urne de nourriture.