Punaise verte

Punaise verte
Nezara viridula parasitée par un œuf de Tachinidae (à gauche)

Nezara viridula (Linnaeus, 1758)

Hemiptera - Pentatomidae - Pentatominae

Noms vernaculaires : Punaise verte ponctuée, punaise verte puante.

Voici le portrait d’une punaise phytophage à la réputation odorante. 
Ici sous sa forme verte, elle présente une grande variété de coloration en particulier en hiver où elle prend une teinte brune.

Cette punaise originaire d’Ethiopie se retrouve dans le monde entier. Elle peut se nourrir sur une très grande variété de plantes, avec une préférence pour celles formant des cosses, comme les haricots, le soja. Elle est à se titre considérée comme un ravageur des cultures. Nezara viridula est la victime de parasitisme de la part de Diptères de la famille des Tachinidae. Cette faiblesse est utilisée en lutte biologique afin de réduire l’impact de N. viridula sur les cultures.
Son prédateur principal s’appelle Trichopoda pictipennnis. Cette mouche de 7 à 13mm, à l’abdomen orange, pond sur le corps de la punaise. La larve qui sort de l’œuf pénètre dans son hôte, se nourrit des fluides. Après 2 semaines la larve sort de la punaise et va se nymphoser dans le sol. Quant à la punaise elle meurt peu après, des effets mécaniques de la sortie du parasite.

Détail sur l'œuf d'un Tachinidae collé au corps d'une punaise verte, à coté de l'œil à facettes

Technique photo

Boitier Fuji x-t2 couplé à un soufflet macro Nikon PB-6.

Objectif de microscope Lomo 3,7x/0,11
Rail motorisé « Ultra-rail » MJKZZ, pas de 20µm
Eclairage par panneaux LED  Yougnuo yn300air et diffuseurs DIY
Stacking de 250 photos
Traitement avec Zerene Stacker, Photoshop et Capture One

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp