Portrait de sauterelle

  • Post published:3 septembre 2022
portrait d'orthoptère de face sur fond noir
Tettigonidae - Apo-Rodagon-D 1x 75mm/f4

Espèce non identifiée

Orthoptera - Tettigoniidae

Noms vernaculaires : sauterelle

Les sauterelles appartiennent à l’ordre des Orthoptères et à la famille des Tettigoniidae.

Les orthoptères rassemblent 2 sous-ordres :

  • les ensifères (sauterelles et grillons) ont des antennes fines et développées. Les femelles ont une tarière en forme de sabre à l’extrémité de l’abdomen.
  • les califères (criquets) ont des antennes courtes et plus épaisses. Ils sont phytophages. Certaines espèces peuvent occasionner de graves dégâts dans les cultures, voire sinistrer des régions entières quand ils se déplacent en nuées de plusieurs millions d’individus.

Alimentation

Si elles sont essentiellement végétariennes, certaines grandes espèces de sauterelles sont carnassières à l’état adulte.
C’est le cas de Tettigonia viridissima, la grande sauterelle verte, ou l’impressionnante Saga pedo, la magicienne dentelée.

Une métamorphose incomplète

Les orthoptères sont des insectes paurométaboles.
C’est à dire qu’ils ont une métaporphose incomplète. Il n’y a pas de stade nymphal pour passer de la larve à l’adulte.
La sauterelle juvénile qui sort de l’œuf a la même allure que l’adulte, mais elle est aptère et immature.
C’est après plusieurs mues successives qu’elle atteindra le stade d’imago.

Criquet ou sauterelle ?

Un critère visuel permet de savoir rapidement si vous avez à faire à un criquet ou une sauterelle.
C’est la taille des antennes.
Si elles sont plus longues que le corps, c’et une sauterelle. Chez le criquet, elles sont courtes et plus épaisses.
Sur ce portrait de criquet, vous pourrez voir ses antennes courtes.

Optique : voir légende photo
Boitier : Fuji X-T2
Soufflet macro : Nikon PB-6.
Rail motorisé : « Ultra-rail » de MJKZZ
Eclairage : panneaux LED  Yougnuo yn300air et diffuseurs maison
Logiciels : Zerene Stacker, Affinity Photo et Capture One Pro.

Partager