Harpegnathos saltator, jumping ant

  • Post published:20 octobre 2022
Portrait de Harpegnathos venator sur fond noir
Harpegnathos venator - Minolta Dimage 5400

Harpegnathos venator (Smith, 1858)

Hymenoptera - Formicidae - Ponerinae​

Noms vernaculaires : jumping ant

Direction l’Asie avec cette impressionnante fourmi, Harpegnathos venator.
L’analyse étymologique de son nom suffit à la décrire. Le préfixe latin « harpa » : « faucille » associé au grec « gnathos »: « machoire » sont inspirés de ses mandibules impressionnantes qui mesurent presque 1/4 de la taille de l’insecte.
Quant à venator, il vient du latin « venandi » signifiant chasseur.

Outre ses mandibules puissantes, H. venator est dotée d’un aiguillon dont le venin neurotoxique paralyse les insectes dont elle se nourrit.

Outre ses armes efficaces, notre Ponerinae peut aussi compter sur une excellente vue pour repérer ses proies, avec une couverture de 250°.
C’est, après Gigantiops destructor, l’espèce de fourmi qui possède le plus d’ommatidies (chaque petit hexagone qu’on peut observer sur l’œil à facettes d’un insecte).

Les ouvrières chassent à vue. Lorsque l’une d’elle trouve une proie, elle bondit dessus pour l’abattre le plus rapidement.
Elles peuvent faire des bonds d’une dizaine de centimètres, ce qui leur vaut le surnom de « jumping ant ».

Harpegnathos venator est considéré comme l’un des insectes les plus intelligents du monde. 
Les plus grandes colonies identifiées peuvent recenser jusqu’à 300 ouvrières ainsi qu’une vingtaine de gynes fécondées.
Elles vivent dans les forêts tropicales humides d’Asie, sur la strate herbacée où elles chassent toutes sortes d’arthropodes. 
Les nids sont creusés à même la terre et composés de galeries planes superposées, parfois de plus de 20 étages.

Elle mesure jusqu’à 20mm de long.

Vue dorsale de fourmi Harpegnathos venator
Harpegnathos venator - Apo-Rodagon-D 1x 75mm/f4
Harpegnathos venator sur fond noir
Harpegnathos venator - Minolta Dimage 5400 pano

Optique : voir légende photo
Boitier : Fuji X-T2
Soufflet macro : Nikon PB-6.
Rail motorisé : « Ultra-rail » de MJKZZ
Eclairage : panneaux LED  Yougnuo yn300air et diffuseurs maison
Logiciels : Zerene Stacker, Affinity Photo et Capture One Pro.

Partager