Timarcha tenebricosa, le crache-sang

Timarcha tenebricosa vue dorsale
Timarcha tenebricosa femelle

Timarcha tenebricosa

Coleoptera - Chrysomelidae

Voici un petit coléoptère que l’on croise facilement en balade.
Il appartient aux Chrysomelidae.
Le corps bombé, de couleur matte et d’aspect lisse, haut sur pattes, il se déplace lentement. Il est aptère et ne peut donc pas voler. Ses élytres sont soudés.

Ses larves, qui mesurent jusqu’à 20mm, sont monophages et ne se nourrissent que de gaillet (galium sp).
Ce sont sur ces plantes que les oeufs sont pondus au printemps. Les larves y éclosent et s’y développent jusqu’à la nymphose en automne. Les adultes apparaitront au printemps suivant, après une diapause hivernale.

En cas de danger, Timarcha fait le mort (thanatose) et peut aussi émettre un liquide rouge-orangé, de l’hémolymphe, au gout désagréable pour décourager les prédateurs. Ce comportement appelé saignement réflexe n’est pas l’apanage du seul Timarcha, mais c’est ce qui lui vaut le surnom de crache-sang. 

Taille du spécimen : 15mm

Mandibules broyeurs de T. tenebricosa
Les pièces broyeuses de T. tenebricosa

Technique photo

Boitier Fuji x-t2 couplé à un soufflet macro Nikon PB-6.
Portrait :
Objectif de reproduction Rodenstock Apo-Rodagon-1x 75mm/f4
Rail motorisé « Ultra-rail » MJKZZ,
Eclairage par panneaux LED  Yougnuo yn300air et diffuseurs DIY
Stacking
Traitement avec Zerene Stacker, Photoshop et Capture One.

Pièces buccales :
Objectif de microscope Mitutoyo 10x/0,28 et Raynox DCR-250
Rail motorisé « Ultra-rail » MJKZZ, pas de 8µm
Eclairage par panneaux LED Yougnuo yn300air et diffuseurs DIY
Stacking
Traitement avec Zerene Stacker, Photoshop et Capture One.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp