Oedemera nobilis, l’œdémère noble

  • Post published:5 mai 2021
Oedemera nobilis mâle dessus, sur fond noir
Oedemera nobilis mâle - Apo-Rodagon-D 1x 75mm/f4

Oedemera nobilis (Scopoli, 1763)

Coleoptera - Oedemeridae - Oedemerinae​

Noms vernaculaires : Oedémère noble​

C’est un coléoptère d’un beau vert métallisé. Ses élytres se rétrécissent à l’extrémité et ne couvrent pas les ailes membraneuses.
C’est ainsi qu’apparait Oedemera nobilis.
Oedemera, qui signifie oedème, fait référence aux fémurs postérieurs surdéveloppés des mâles. Son nom vernaculaire anglais « swollen-thighed beetle » se traduisant par « le coléoptère à cuisses enflées ».
La femelle ne présente pas cette caractéristique et a la cuisse fine.

Les oeufs pondus à la fin de l’été vont éclore au printemps suivant.
Les larves d’Oedemeridae sont saproxylophages. Elles se développent dans les bois en décomposition, des racines mortes et des tiges de plantes.

Quant aux adultes on les rencontre dans les prairies fleuries, où ils se nourrissent de nectar et de pollen.
Ils ne sont pas très sélectifs dans le choix des plantes.
En disséminant le pollen ils participent aussi à la pollinisation.

Taille : 10mm

Fémur de mâle Oedemera nobilis
Fémur postérieur du mâle d'Oedemera nobilis

Ci-dessous la femelle de Oedemera nobilis, qui possède des fémurs fins.
Les élytres, par contre, sont aussi rétrécies à l’apex.

Oedemera nobilis femelle vue de dessus, sur fond noir
Oedemera nobilis femelle - Apo-Rodagon-D 1x 75mm/f4
portrait de Oedemera nobilis de profil, sur fond noir
Oedemera nobilis femelle de profil - Lomo 3,7x/0,11

Optique : voir légende photo
Boitier : Fuji X-T2
Soufflet macro : Nikon PB-6.
Rail motorisé : « Ultra-rail » de MJKZZ
Eclairage : panneaux LED  Yougnuo yn300air et diffuseurs maison
Logiciels : Zerene Stacker, Affinity Photo et Capture One Pro.

Partager